Assia, mama est là par Meriam Rhaiem

Assia, mama est là

Titre de livre: Assia, mama est là

Éditeur: Michel Lafon

Auteur: Meriam Rhaiem


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Assia, mama est là.pdf - 47,874 KB/Sec

Mirror [#1]: Assia, mama est là.pdf - 31,874 KB/Sec

Mirror [#2]: Assia, mama est là.pdf - 41,407 KB/Sec

Meriam Rhaiem avec Assia, mama est là

" Ceci est un livre pour toi, mon Assia. Quand tu seras grande, il faudra que tu saches. Que tu saches que tu ne vois pas ton père car celui-ci a choisi la voie de la déraison, et que je ne peux pas vivre sans toi. "

Meriam, jeune femme de vingt-cinq ans, s'est séparée de son mari en 2012. Alors que tout avait bien commencé, elle l'a vu emprunter la voie de l'islam radical par l'intermédiaire d'un groupe djihadiste syrien. Reniant sa position de femme et afin de préserver sa fille d'une éducation " mécréante ", il emmène l'enfant loin de sa mère : " Je préfère qu'Assia meure en martyre plutôt qu'elle revienne en France ", lui annonce-t-il.

C'est le début d'un combat acharné, celui d'une mère qui, au péril de sa vie, va tout faire pour récupérer sa fille. Son courage l'emporte sur les difficultés administratives et les dangers : elle retrouve Assia, un an après son enlèvement.

L'amour de Meriam pour sa fille a triomphé de l'idéologie et soulève une problématique importante : la radicalisation, qui pousse nombre de jeunes Français et Européens à partir se battre en Syrie au nom d'une cause extrémiste.

Livres connexes

" Ceci est un livre pour toi, mon Assia. Quand tu seras grande, il faudra que tu saches. Que tu saches que tu ne vois pas ton père car celui-ci a choisi la voie de la déraison, et que je ne peux pas vivre sans toi. "

Meriam, jeune femme de vingt-cinq ans, s'est séparée de son mari en 2012. Alors que tout avait bien commencé, elle l'a vu emprunter la voie de l'islam radical par l'intermédiaire d'un groupe djihadiste syrien. Reniant sa position de femme et afin de préserver sa fille d'une éducation " mécréante ", il emmène l'enfant loin de sa mère : " Je préfère qu'Assia meure en martyre plutôt qu'elle revienne en France ", lui annonce-t-il.

C'est le début d'un combat acharné, celui d'une mère qui, au péril de sa vie, va tout faire pour récupérer sa fille. Son courage l'emporte sur les difficultés administratives et les dangers : elle retrouve Assia, un an après son enlèvement.

L'amour de Meriam pour sa fille a triomphé de l'idéologie et soulève une problématique importante : la radicalisation, qui pousse nombre de jeunes Français et Européens à partir se battre en Syrie au nom d'une cause extrémiste.

" Ceci est un livre pour toi, mon Assia. Quand tu seras grande, il faudra que tu saches. Que tu saches que tu ne vois pas ton père car celui-ci a choisi la voie de la déraison, et que je ne peux pas vivre sans toi. "

Meriam, jeune femme de vingt-cinq ans, s'est séparée de son mari en 2012. Alors que tout avait bien commencé, elle l'a vu emprunter la voie de l'islam radical par l'intermédiaire d'un groupe djihadiste syrien. Reniant sa position de femme et afin de préserver sa fille d'une éducation " mécréante ", il emmène l'enfant loin de sa mère : " Je préfère qu'Assia meure en martyre plutôt qu'elle revienne en France ", lui annonce-t-il.

C'est le début d'un combat acharné, celui d'une mère qui, au péril de sa vie, va tout faire pour récupérer sa fille. Son courage l'emporte sur les difficultés administratives et les dangers : elle retrouve Assia, un an après son enlèvement.

L'amour de Meriam pour sa fille a triomphé de l'idéologie et soulève une problématique importante : la radicalisation, qui pousse nombre de jeunes Français et Européens à partir se battre en Syrie au nom d'une cause extrémiste.